Twice as much as nothing

Ramblings about England, Nottingham, DPT, living as an isolated Erasmsu student and in short the marvels of living in the UK ..

30 mars 2007

Juste comme ça, juste un clic. De loin, tu observes; à présent il y a lui, rien d'autre. Je vole des bouts de bonheur, j'attrape au vol les p'tits rien qu'on veut bien m'lancer, sans sauter trop haut, on pourrait me voir dépasser du mur. Derrière la fenêtre. Derrière l'écran. Collée au mur. A l'interieur. PtiBen: 25/11/04 ... T'es où bon sang?
Posté par Phoney à 23:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 mars 2007

Lalalalala?

Une souris - Un clavier - Un écran Parfois quelqu'un, parfois personne, ou des présences fantômes.Une personne, lui.Rien ou du moins personne d'autre. Il est où le monde?
Posté par Phoney à 23:55 - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 mars 2007

Mangez toujours le fromageuh

Pourquoi est-ce que tout le monde en rêve tellement? Je comprends bien qu'on puisse aimer cette ville, en été, en touriste, la nuit, mais il faut que ça soit dit: Paris, en hiver, c'est moche. Les gens se bousculent dans les rues, dans le métro, sans même un mot d'excuse, les regards sont soit désobligemment déshabillants, soit remplis d'éclairs, ou, pire, vides, pleins d'indifférence. Bien sur on ne peut pas être souriant tous les jours, mais tout de même, le pourcentage de visages fermés est assez affolant. Les bâtiments s'empilent,... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 16:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mars 2007

If I have to go ...

Y a deux semaines, j'aurais cru qu'la folie des articles s'était emparée de moi, avec plus d'un article par jour, mais non. Faut dire qu'une semaine et demi de vacances hors de Nottingham - et donc ailleurs que scotchée devant mon écran - ça aide pas. Et puis retour à la routine, et surtout retour à la réalité: j'y arriverai jamais.Toujours le même manège: "ça y est cette fois je m'y mets ... non j'peux pas". Ouverture du corrigé, les pages défilent, je fixe le vide. Partir à l'étranger n'était peut être pas une si bonne... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 12:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mars 2007

Pala pa pala - Pod

Ce que c'est bon de retrouver par hasard LA chanson sur laquelle je me tremousse en préparant mes sandwiches multiétages (sans Hellmann's Light) en regardant la télé ( La Marie peut, d'origine, faire plus d'une chose à la fois)
Posté par Phoney à 23:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 mars 2007

Kick me

Passée la longue période de calme et de tranquilité d'une quiétude effrayante, here we go again. 4 heures de vidéos plus tard, je peux l'annoncer officiellement: je suis retombée dans ma phase fanatique. Et Dieut sait si je déteste être comme ça. Mais là, je peux pas m'en empêcher. Je suis sur le continent merde! Il faut que je voie Muse, c'est viscéral. Et puis ces vidéos du festival de Reading ne m'ont pas aidées, j'frisonnerais presque à l'idée de me retrouver dans la fosse à gueuler les chansons en choeur:... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 03:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 mars 2007

Ow! Candy sticks! Yummy ...

British people are so sweet Froids, distants, indifférents? None of these. La première fois, j'ai été surprise: non, ce monsieur adorable et tout grisonnant ne me fait quand même pas du gringue? Pour avoir tout simplement poussé mon caddie de l'allée où il voulait passer j'ai eu droit à un délicieux "Thank you, sweet heart". Tellement inattendu et délicat qu'il y aurait de quoi rougir jusqu'à la racine de mes cheveux indomptables. A chaque fois, ça me scotche littéralement un sourire sur la face. Temps gris, légère... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 22:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 mars 2007

Le jour où ...

Allure rapide, grands pas pressés, zigzags dans la foule, éviter un bruyant groupe d'adolescentes snobinardes, ne pas renverser le bébé dans la poussette, les yeux tantôt rivés au sol, tantôt scrutant l'horizon pour évaluer le parcours et repérer les trous où se faufiler. Ralentir derrière une vieille personne, aucune autre issue. Lever les yeux et croiser un autre regard. Sursauter. S'arrêter. Reprendre lentement sa route, le dévisager. Non... ce menton ... non ... ce nez ... oh on dieu ... non ça ne peut pas être lui ... l'observer,... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 20:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mars 2007

Did you see the stylish boys ...

"English people are just so wicked" Yeah indeed they are... Encore une fois cette après-midi je me suis retrouvée, isolée dans ma bulle et n'écoutant rien du débat qui se tenait entre mes deux comparses, hypnotisée, figée, absorbée... A quelques pas, plusieurs groupes de jeunes ... et je crevais d'envie de faire partie de leur cercle, ou de leur pentagramme (bouh le vilain cliché), car ces jeunes étaient un pur produit de la mode anglaise (ou du moins le courant que j'aime le plus) consistant à s'inspirer de la scène... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 04:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mars 2007

Yellow Submarine

    J'ai pas mis les pieds ici depuis tellement longtemps que j'aurais pu m'attendre à ce que, digne d'un clip d'Emilie Simon, des ronces, de la mousse et de la moisissure se mettent à pousser/ronger mon ecran à peine l'adresse de canalblog entrée... Et en parlant de trucs verts (oui oui les ronces, la mousse, et la moisissure,comme sur mes tranches de pain Aldi, Spend a Little Live a Lot), je vais enfin pouvoir racontre ma super hype péripétie concernant... un truc vert. Ce truc vert porte le numéro 50, passe toutes... [Lire la suite]
Posté par Phoney à 03:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]